Concept d’autonomie énergétique

Devenez votre propre producteur d’énergie écologique, économique et durable. Ensemble, investissons l’énergie de demain.

ConceptEnergetique-StarlacEnergySA-PAC+PV+MobiliteElectrique

Le principe général est d’installer, pour les habitations neuves, et de remplacer, pour le parc immobilier existant, les installations à énergie fossiles par des pompes à chaleur (PAC) dont la consommation d’énergie est compensée localement par de l’énergie photovoltaïque.

L’avantage financier de telles installations est d’être intégralement déductibles de l’ICC et de l’IFD au titre de frais de rénovation énergétique. Il n’y a pas d’incidence fiscale sur la plus-value du bien immobilier. Des rabais hypothécaires peuvent être consentis par les banques suite à l’amélioration de l’efficience énergétique. Cet investissement est largement amorti sur la durée et augmente automatiquement la valeur du bien immobilier.

La production de chaleur n’est plus dépendante de la variation de valeur des matières premières fossiles. Ce concept énergétique, en rendant inutiles les investissements liés à l’isolation de l’enveloppe, permet de réduire significativement les coûts de rénovation. Cette simplification du processus permet de démocratiser la transition énergétique.

Détaillons ci-dessous un cas concret pour une habitation résidentielle.

Exemple type: un immeuble consomme 60 000 kWh de gaz par année au prix actuel de 0,11 franc le kWh soit 6600 francs par année. Nous remplaçons la chaudière existante par une pompe à chaleur (PAC) d’une puissance de 30 kW. Dans notre exemple, l’immeuble a besoin d’une puissance de 30 kW pour une surface de référence énergétique (SRE) de 1200 mètres carrés. Son indice pondéré d’énergie est donc de 50 kWh par mètres carrés et par an. La PAC consomme 20 000 kWh par année. Cette consommation est compensée en totalité par l’apport d’énergie solaire photovoltaïque. La pose de 120 mètres carrés de panneaux solaires produit 20 000 kWh sur l’année. Sa production est utilisée directement pour alimenter la PAC.

La production d’energie solaire étant irrégulière, les périodes de sous-production sont compensées par l’électricité du réseau (SIG Vitale vert ou bleu) pour un apport totalement renouvelable. Le surplus de production, notamment en été, lorsque les besoins en chauffage sont inexistants, est utilisé localement pour la consommation propre ou est remise dans le réseau en faisant tourner le compteur à l’envers, diminuant ainsi la facture d’électricité. Les besoins en eau chaude sont assurés en totalité par la pompe à chaleur alimentée par les panneaux solaires photovoltaïques qui fournissent 100% des besoins en eau chaude sanitaire et jusqu’à 60% du chauffage sur l’année en alimentant un ballon tampon servant de stockage thermique du surplus solaire.

Si la surface de toit permet de produire plus d’électricité photovoltaïque que la consommation électrique de la maison, celle-ci pourra être utilisée pour charger directement les batteries d’une voiture électrique.

Télécharger la plaquette de présentation du concept d’autonomie énergétique en PDF.